Dimanche 21 Septembre 2014

Romains 12:1-2 : « Je vous exhorte, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez qu’elle est la volonté de Dieu, ce qui est bon agréable et parfait. »

Dans ce texte l’apôtre Paul met en opposition deux attitudes « ne vous conformez pas » et « soyez transformés ». Le mot « se conformer » signifie littéralement glisser dans le même moule. Et le mot « être transformés », décrit au mieux une métamorphose.
Il y a un esprit dans ce monde qui cherche continuellement à convaincre le chrétien de se conformer à un certain moule, lequel ne renie pas l’existence de Dieu, mais certainement le pousse à refuser le droit de Dieu sur sa destinée. Cet esprit conduit les chrétiens dans un sommeil spirituel et exerce une pression sur eux pour les décourager et leur faire perdre le goût du combat. L’idée même de devoir abandonner son plat préféré pour chercher Dieu est quelque chose de déplaisant et de trop fanatique. Ceci pourrait être traduit ainsi, ne t’autorise pas à glisser dans le moule de la tiédeur des chrétiens consommateurs.

L’apôtre de la grâce cherche plutôt à mettre les chrétiens de Rome au défi de faire l’expérience de la métamorphose. Il ne parle PAS de la nouvelle naissance. Mais il parle du plan de Dieu qui consiste à nous faire passer d’une spiritualité infantile au stade d’adulte. Et ce processus nécessite une métamorphose.

Un papillon ne change pas son ADN lorsqu’il passe de l’étape de chenille à celle de papillon. Mais il doit absolument se débarrasser d’une forme pour en prendre une autre. Il en est de même pour le chrétien qui est mis au défi d’abandonner cette approche infantile de dépendance aux bénédictions de Dieu pour entrer dans un service raisonnable d’adoration au travers de sacrifice.

Notre transformation prouve, ou démontre, que dans la volonté de Dieu nous pouvons aller de ce qui est bien, vers ce qui est agréable, puis vers ce qui est parfait. Ainsi donc alors que nous commençons ce jeûne de Daniel ensemble, je veux vous encourager aujourd’hui à prendre la décision de mettre votre vie sur l’autel et de soumettre votre volonté à celle de Dieu. Et quelques soient les changements qu’Il veut opérer dans votre vie. Décidez-vous maintenant à emprunter la route de la transformation et permettez à Dieu de vous emmener vers Son plan parfait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :