Mardi 30 Septembre 2014 : Restaurer la boussole morale

En implorant Dieu, dans le psaume 51, de restaurer en lui un esprit bien disposé, David lui demande en fait de restaurer sa boussole morale. Lorsque nous négligeons ou malmenons la voix de notre conscience, nous ne sommes plus capables de prendre de bonnes et saines décisions. Nous nous retrouvons dans des compromis et nous ne savons pas comment agir.

Comparons l’ambiguïté morale de David avec la clartémorale de Joseph. Après avoir été vendu par ses frères en esclavage, Joseph décida de renoncer à l’amertume et de faire confiance à Dieu. Il fut ensuite acheté ar un égyptien riche du nom de Potiphar qui finit par placer Joseph à la tête de tous ses biens.

Un jour, alors que Joseph vaquait à son travail, la femme de Potiphar essaya de le séduire. Elle allât jusqu’à renvoyer tous les autres esclaves, à isoler Joseph et à fermer toutes les portes à clés. Mais il décida de s’échapper. Furieuse de ne pas avoir réussi à séduire Joseph, l’épouse de Potiphar l’accusa de tentative de viol et Joseph atterrit en prison.

Accusé à tort d’avoir agi d’une façon juste aux yeux de Dieu, Joseph aurait pu céder à l’amertume. Il aurait pu laisser les circonstances changer sa vision de Dieu, mais il a résisté à ces mauvaises pensées et a gardé sa boussole morale pointée vers la vérité.

Après quelques années, Dieu a fait sortir Joseph de prison et l’a élevé à la droite du pharaon. Tel un premier ministre, Joseph a superviséun essor économique énorme en Egypte et s’est réconcilié avec ses frères malveillants. Cette histoire stupéfiante montre combien il est important de garder le cap sur une bonne moralité en temps de trouble.

Quand la vie est paisible et que nous sommes environnés d’amis aimants et sages, les décisions sont en général faciles à prendre.  Mais c’est quand nous sommes ballotés  de droite à gauche par des circonstances négatives et hostiles que l’on a besoin d’une bonne boussole. Quand vous naviguez sur les eaux de la vie et tout se passe comme vous l’avez prévu, vous n’avez même pas besoin de regarder votre boussole. Cependant quand la tempête se lève, le vent souffle, et le bateau prend de l’eau, c’est à ce moment même que vous avez besoin d’une bonne boussole.

Avez-vous laissé votre boussole morale vous égarer ? Avez-vous  laissé le compromis entrer et détruire la capacité de votre âme de distinguer ce qui est bien de ce qui ne l’est pas ? Prenez la décision en ce jour de jeûne et de prière, que Dieu va envoyer Son Esprit guérir et restaurer votre boussole morale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :