Mercredi 1er Octobre 2014 : Sa présence est ma vie

Il n’y a rien de plus important pour un vrai disciple de Jésus que la présence de Dieu. Elle est sa source de vie et d’espoir. La présence manifeste de Dieu, cette « connaissance »tangible qu’Il est avec vous, la plénitude constante de son Esprit et la communion intime avec le Père sont les éléments sur lesquelles une véritable vie spirituelle est construite.

La présence de Dieu a plus d’importance que les résultats, les grands actes d’héroïsme ou l’émotion de voir des gens touchés par la puissance de Dieu. Elle est le souffle de vie du disciple. C’est la présence de Dieu dans nos vies qui nous attire toujours plus près de Lui et qui nous rend capables d’attirer d’autres personnes à Dieu. La pire chose qui puisse arriver à un croyant est de perdre Sa présence ou d’en être privé.

Le moment le plus traumatique de l’histoire fut certainement lorsque Jésus fut crucifié. Il a dû sentir que sa vie s’égrainait et soudain, Il s’est écrié : «Eli, Eli, lemasabachthani ?», ce qui signifie : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Matthieu 27 : 46). Puis, il s’est écrié une seconde fois : « Tout est accompli ! »et Il a rendu Son dernier souffle.

Jésus fit alors l’expérience pour la toute première fois de la séparation de Dieu que vous et moi connaissons depuis le jour oùnous sommes nés. Il connut alors la séparation de la présence divine afin que nous soyons rachetés de ce gouffre et réconciliés avec Dieu. Il est mort pour que nous puissions à nouveau marcher dans la présence de Dieu.

Le prix payé pour que vous et moi puissions être restaurés dans sa présence est inestimable. Et c’est ce prix que nous devons contempler quand le monde vient frapper à notre porte avec ses tentations trompeuses. C’est notre amour et notre attachement à la présence de Dieu qui éloignent les loups de ce monde. C’est notre amour pour Dieu qui construit une barricade contre la puissance du péché dans notre chair.

Un cœur repentant et sincère, qui aspire à la transformation, comprend que la conséquence de son péché peut entraîner la séparation d’avec la présence de Dieu. Et bien qu’il soit tout à fait acceptable de se soumettre au châtiment que Dieu juge approprié, le cœur qui a un véritable amour pour Dieu, implore Sa miséricorde.

Alors que Dieu touche votre cœur maintenant, demandez-Lui de restaurer en vous une passion ardente pour Sa présence. Demandez-Lui de souffler une fois encore sur votre âme pour ranimer la flamme de l’amour de Sa présence et le désir de Sa présence dans votre vie. Le feu de la passion dans votre vie deviendra la fournaise dans laquelle la transformation est forgée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :