Mercredi 9 Septembre 2015

2 Pierre 2:18-19 – “Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent dans l’égarement; ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.” (LSG)

Pierre écrit son deuxième épitre et il focalise principalement sur la fin du monde. Pendant cette période ténébreuse et morbide, l’église est éprouvé par des fausses doctrines et la détérioration morale.  Des prédicateurs se lèveront et essayeront de séduire même les élus de Dieu.

Pierre décrit ces prédicateurs ici dans le chapitre 2 comme ceux dont le discours est enflé de vanité. Leur objectif est de séduire, ce qui veut dire “piéger, attirer, charmer, fasciner.”   Pierre rajoute qu’ils le feront en utilisant les convoitises de la chair. C’est encore la notion que nous étudions depuis lundi, “languir après ce qui est interdit.” (en grec = epithumia) 

Essentiellement, Pierre nous avertit que dans les derniers jours, certains se lèveront et enseigneront aux jeunes chrétiens à manger le fruit que la Bible dit clairement est interdit.  Ils utiliseront le fruit interdit pour les éloigner de la vérité de la parole de Dieu et de la nature de Dieu.  Ils agiront comme le diable face à la femme dans le jardin d’Eden : “Tu ne mourras pas si tu manges ce fruit.  Dieu veut juste te priver d’une grande bénédiction…

Le vrai test d’un prédicateur, selon Pierre, est ceci : il ne peut pas prêcher la liberté si lui-même il est lié par le péché et est sous sa domination.

Chacun devient esclave de ce qui a triomphé de lui.  Cela veut dire “rendre inférieur.”   D’autres termes, on devient esclave à ce qui nous fait ressentir inférieur.  Il s’agit peut-être de la peur, l’orgueil, la convoitise, la fatigue, l’anxiété, ou toute oeuvre de la chair.  Si cette chose vous paraît plus grande que votre foi, et par conséquent plus grand que Dieu, elle a fait de vous son esclave.  Mon ami, Jésus est venu vous libérer aujourd’hui!

Qu’est-ce qui opère dans votre âme qui vous fait sentir moins qu’un véritable enfant de Dieu? Que sont les faiblesses présentes dans votre âme qui vous fait réagir comme si vous étiez inférieure à la puissance de cette faiblesse? Notez ces choses-là maintenant, puis imposez vos mains sur la liste et déclarez que votre Dieu est plus grand que vous faiblesses! Proclamez que la grace de Dieu qui agit dans votre vie n’est pas une excuse pour votre péché mais une source de pouvoir pour le vaincre!  Affirmez que c’est VOUS le patron, et non la faiblesse!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :