Samedi 11 Octobre 2014 : Israël et l’Eglise

Genèse 22 :17 « Je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer, et ta postérité possèdera la porte de ses ennemis. 18 Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité. »

Jusqu’à la croix de Jésus toutes les ethnies étaient divisées en deux groupes : les Hébreux (les Juifs) et tout les autres ethnies. Le mot utilisé pour parler de tous les autres est le mot « nation » qui provient du mot gowyim en hébreu. Certaines traductions anglaises utilisent également les mots, gentil, païen, grec. Au travers de la mort et de la résurrection de Jésus, Dieu a créé un troisième groupe, ou une troisième race, ceux qui sont nés de nouveau, appelés la nouvelle création (voir Galates 6 :15) ou l’homme nouveau (Ephésiens é :15). Et ce troisième groupe est constitué à la fois des Juifs et des non-Juifs. Paul a enseigné que la semence dont Dieu avait parlée à Abraham ne fait allusion à  personne d’autre si ce n’est de notre Seigneur Jésus (voir Galates 3). Et au travers de Lui toutes les nations (gowyim) sont bénies parce qu’elles ont accès au salut qui était donné aux Juifs.

Jésus à dit à Ses disciples dans Matthieu 16, Je bâtirai mon église et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. Il ne disait pas par là qu’Il était en train de la construire, mais plutôt qu’Il la bâtirait, dans le futur. Ce travail a commencé au jour de la Pentecôte lorsque le Saint-Esprit fut répandu (voir Actes 2 :47). Au travers de la mort et de la résurrection de Jésus la porte fut ouverte pour permettre à tous les gowyim d’être greffés aux promesses de Dieu qui ont commencées avec Abraham.  Et l’Eglise est l’accomplissement direct de la promesse. Sur une longue période après le jour de Pentecôte, une grande partie de l’église avait une bonne compréhension des fêtes Bibliques ainsi que de tous les autres aspects de la culture Biblique.

Notre génération est certainement l’une des générations les plus bénies de tous les temps. Car la plupart des gens ont connu la naissance de l’Etat d’Israël. Ceci ne fut pas le cas depuis plus de 2000 ans. On peut pardonner nos ancêtres  témoins  de la destruction d’Israël et de la dispersion des Juifs d’avoir interprété cela comme un rejet de la part de Dieu du peuple juif. Mais pour nous qui vivons à une telle époque  nous avons la grande responsabilité devant Dieu de contribuer à la révélation d’un «seul homme nouveau » selon Ephésiens 2 : 15.

Prier avec nous aujourd’hui afin  que Dieu fasse de nous un sujet de jalousie parmi le peuple Juif. Demander à Dieu d’ouvrir les yeux des Bergers dans l’église afin qu’ils perçoivent et qu’ils comprennent le plan de Dieu dans ces temps-ci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :