Samedi 14 Septembre 2013 : Le processus de la restauration

Marc 8:22-25 « Il vient à Bethsaïda ; et on lui amène un aveugle, et on le prie pour qu’il le touche. Et ayant pris la main de l’aveugle, il le mena hors de la bourgade ; et lui ayant craché sur les yeux, il posa les mains sur lui et lui demanda s’il voyait quelque chose. Et ayant regardé, l’homme dit : Je vois des hommes, car je vois comme des arbres qui marchent. Puis Jésus lui mit encore les mains sur les yeux et le fit regarder ; et il fut rétabli, et voyait tout clairement. »

Quelle belle histoire de restauration ! Jésus avait passé l’essentiel de sa journée dans la barque avec ses disciples. Arrivant à Bethsaïda, ils rencontrent des multitudes qui supplient Jésus de toucher cet homme aveugle. Il est fascinant de remarquer que Jésus n’a PAS cédé à la demande des gens.

Il a saisi l’homme par la main, et l’a éloigné de la foule en dehors du village. Bien loin des autres, Jésus a craché dans les yeux du gars ! Ensuite il a imposé ses mains sur ses yeux, et l’homme fut partiellement guéri. C’est seulement après avoir reçu l’imposition des mains une deuxième fois qu’il a finalement vu clairement. Le passage dit : « Il fut rétabli » (synonyme de « restauré »). Jésus n’a pas seulement guéri les yeux de l’homme ; il l’a restauré !

Guérir le corps est important. Mais Dieu s’intéresse encore plus à la restauration de l’âme.

Les gens de Bethsaïda insistaient pour que Jésus change les circonstances pour l’homme. Ils voyaient seulement combien la vie de cet aveugle était difficile. Mais Jésus voyait plus loin qu’eux. Et Il a été obligé de séparer l’homme de son entourage. Consoler quelqu’un dans la misère est un bel exemple de charité chrétienne, mais ce n’est pas toujours le meilleur chemin vers la restauration.

Jésus a saisi l’homme et l’a séparé de ses amis en le traînant violemment. Ensuite, Il a osé l’insulter en crachant dans ses yeux. Dieu aurait pu le guérir sans les crachats de Jésus. Mais Dieu faisait quelque chose de beaucoup plus profond chez cet homme que simplement guérir ses yeux. Dieu appliquait en fait un baume de guérison sur l’âme de ce monsieur.

Et Dieu fait la même chose dans votre vie pendant ce jeûne. Il vous sépare peut-être de ceux et celles qui cherchent seulement à vous consoler, mais qui n’ont pas produit une vraie restauration dans votre vie. Peut-être sa manière d’agir dans votre vie vous semble-t-elle étrange, ou même insultante.

Le processus de restauration n’est pas instantané. Peut-être faut-il recommencer deux fois, trois fois, voire cent fois, pour recevoir son accomplissement. Mais chaque fois, vous êtes encore un peu plus capable de voir les choses comme Jésus les voit.

Qu’est-ce que Dieu est en train de restaurer dans votre âme ? A-t-il déjà commencé le processus ? Où vous situez-vous par rapport à la ligne d’arrivée ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :