Samedi 15 Septembre 2012

Zacharie 4:1 « Et l’ange qui parlait avec moi revint et me réveilla comme un homme qu’on réveille de son sommeil. » 

Cantiques 5:2 « Je dormais, mais mon cœur était réveillé. C’est la voix de mon bien-aimé qui frappe à la porte : Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite! Car ma tête est pleine de rosée, mes boucles, des gouttes de la nuit. »

Le chantre/compositeur Keith Green (1953-1982) fut certainement un des plus grands messagers de son époque. Dans son célèbre chant « Endormis dans la Lumière » (Asleep in the night), il décrit l’humanité qui se noie dans la mer de problèmes pendant que l’église dort dans son indifférence.

Voici une traduction de ma partie préférée de ce chant : Le monde dort dans les ténèbres/ que l’église ne peut pas combattre/ Car elle dort dans la lumière/ Comment pourriez-vous être si morts / Quand vous êtes si bien nourris ?/ Jésus s’est ressuscité/ Mais vous ne pourrez même pas sortir du lit…

Toute cette semaine, nous vous avons exhorté à sonder votre cœur et à identifier des choses qui ont produit cet assoupissement spirituel.  Doucement mais surement, le brouillard s’évapore et votre cœur commence à répondre à Sa grâce. Continuez ainsi !  Nous sommes seulement à la fin de la première semaine !

Le prophète Zacharie a eu une expérience intéressante que plusieurs parmi vous vivent actuellement avec le Seigneur. Il était pleinement conscient quand l’ange a commence à lui parler.  Mais à un moment donné, il « s’est réveillé » comme s’il était endormi.

Pour plusieurs d’entre vous, vous n’étiez PAS dans les profondeurs du péché, mais vous êtes simplement assoiffés pour plus de Dieu et plus de Sa présence.  Il est en train de réveiller votre cœur, comme si vous étiez endormis. Et lorsque le cœur se réveille, vous découvrirez alors une nouvelle intensité et un nouveau désir pour Lui que vous n’avez jamais pensé possible.

Comme la femme dans le Cantique des Cantiques a chanté, votre âme dira : « Je dormais, mais mon cœur était réveillé. C’est la voix de mon bien-aimé qui frappe à la porte… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :