Samedi 19 Septembre 2015

Deutéronome 7:26 –  “Tu n’introduiras point une chose abominable dans ta maison, afin que tu ne sois pas, comme cette chose, dévoué par interdit; tu l’auras en horreur, tu l ‘auras en abomination, car c’ est une chose dévouée par interdit.” (LSG)

Une des choses les plus difficiles qu’un chrétien doit apprendre est d’haïr le péché.  Il est facile d’haïr les résultats et les conséquences du péché.  Mais la plupart d’entre nous commettons des péchés pour une simple raison : nous l’aimons trop. Nous aimons le plaisir et les sentiments qui y sont attachés. Tout comme le cyanure enrobé de chocolat : nous aimons tant le goût que nous sommes prêts à avaler le poison.

En fait le péché ressemble au sucre.  Une fois que l’on s’est habitué à son goût, il est difficile d’arrêter. Par exemple, dans une canette de Coca il y a 39 grammes de sucre. Cela est l’équivalent de 9 morceaux !  L’effet sur le corps est terrible car le sucre fait travailler de manière excessive le pancréas pour compenser le choque du sucre dans l’organisme.  Un excès de sucre est la première cause d’obésité et de diabète.

Une fois accroc au sucre, il est difficile de s’en passer.  Votre corps développe une dépendance au sucre, identique à l’addiction aux drogues dures. Vous avez envie de glucides, de snacks, et de produits chimiques dans des quantités toujours plus importantes. Et bien que ces choses vous font plaisir à court terme, elles vous privent d’énergie et vous rendent malade à long terme.

Peut-être vous ne buvez qu’une canette de Coca par jour, et vous vous dites que ce n’est pas grave. Mais cette simple canette vous donne une dose de sucre dangereuse. De la même manière, vous pensez que seulement un peu de péché, peut-être une fois par jour, ne vous fera pas de mal.  Mais ce péché vous tue lentement.

La sainteté de Dieu est semblable à de l’eau pure. Elle donne la vie. Il n’y a rien qui ne désaltère mieux que l’eau.  Votre corps en a besoin pour vivre.  Mais si vous avez l’habitude de boire du coca en trop grande quantité, l’eau vous paraît fade.  Alors pour pousser les gens à la consommation, il existe des sociétés qui vendent de l’eau en bouteille en y rajoutant du sirop.

Pourtant, une fois que vous avez habitué vos papilles gustatives à apprécier l’eau, le coca aura alors un goût de médicament !  La chose sans laquelle vous imaginez ne jamais pouvoir vivre devient si désagréable que son goût même  vous repousse.

Une fois que vous avez formé vos sens spirituels à apprécier la sainteté de Dieu, les plaisirs de ce monde auront pour vous le goût de la mort ! Cela ne se produit pas en une journée. Il faut changer son style de vie pour accueillir la présence de Dieu, pour boire de Sa Parole, pour désirer Sa nature, et pour cultiver le fruit de Son Esprit.  Vous finirez par être tellement saturé par la présence de Dieu qu’il vous sera facile de détester les choses du monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :