Jeudi 28 Septembre 2017 : Protégez vos progrès (2)

Hébreux 10:35 à 39 : N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.
Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas.
Et mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.

J’espère que vous avez pris le temps hier de noter ce que Dieu vous a dit et ce qu’Il a fait dans vos vies durant ces deux dernières semaines et demi. Si vous ne l’avez pas fait, je vous en prie, faites-le maintenant !

Au verset 36 l’auteur nous dit quelque chose que nous savons déjà, mais que, pour la plupart d’entre nous, nous ne voulons pas vraiment entendre : nous avons besoin de persévérance ! Franchement, je préférerais entendre de la part de Dieu : Ouah, mon fils, tu as été si fidèle et si patient, voici ce que je t’ai promis. Puis Il sort sa baguette magique, Il l’agite au-dessus de moi et voilà, tout est accompli.

Le marathon newyorkais a commencé en 1970. C’est une course de 42 kilomètres, qui représente environ 1,2 fois le tour du périphérique de Paris. Ils étaient plus de 45 000 participants l’année dernière avec une moyenne de temps de plus de 4 heures. Le vainqueur était Ghimay Ghebreslassie d’Erythrée qui a couru en 2 heures et 7 minutes.

Les rares moments où je fais du jogging, je ne cours pas plus de 30 minutes. Je n’arrive même pas à imaginer ce qu’on doit ressentir lorsqu’on commence avec un certain rythme et qu’on le maintient lors d’un parcours qui fait plus d’une fois le tour de la ville de Paris ! Mais c’est ce qui s’appelle l’endurance.

L’endurance, ce N’EST PAS  un don, et personne n’est né avec elle. (Arrêtez-vous et réfléchissez un moment à cela). Vous combattez et vous combattez dur  pour gagner en endurance. Volontairement, vous vous mettez dans des souffrances pour la développer.  Vous vous disciplinez, vous restez concentré et après des années d’entrainement vous commencez à remarquer que vous pouvez aller au-delà de ce qui vous était possible au début.

Je vous dis aujourd’hui par le Saint-Esprit, VOUS AVEZ BESOIN D’ENDURANCE ! Sans elle, vous finirez par devenir une victime de cette guerre spirituelle. Mais avec elle, non seulement vous allez atteindre la ligne d’arrivée et entendre de la part du Seigneur «  C’est bien, bon et fidèle serviteur », mais vous sentirez aussi Son plaisir alors que vous êtes en train de courir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :