Vendredi 29 Septembre 2017 : Protégez vos progrès (3)

Hébreux 10:35 à 39 : N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.
v39Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.

Vous avez fait un excellent travail. Je veux que vous sachiez que je suis vraiment fier de vous parce que vous avez fait ce jeûne et que vous êtes arrivé au bout. Mais, tenez-vous prêt, Dieu a réservé le meilleur pour ces deux derniers jours.

Alors que l’auteur du livre aux Hébreux arrivait à la fin de sa lettre, je suis certain que le Saint-Esprit a commencé à lui rappeler les histoires de tous les grands héros de la foi, et c’est ce que nous trouvons au chapitre 11. Mais sa remarque à la fin du chapitre 10 est vraiment plus qu’un prologue des histoires des héros du chapitre 11. Il écrit : nous ne sommes pas le genre de personnes qui reculent !

Le mot grec pour « reculer » est « hupostole », d’où nous avons tiré le mot « apostasie ». Cela provient du verbe dont la signification est « battre en retraite » ou « se tenir hors de la vue ». On pourrait dire que hupostole signifie littéralement « disparaître dans l’ombre ». Le mot traduit ici par destruction, signifie littéralement : subir une perte ou être ruiné.

En tant que pasteur, la seule chose la plus difficile pour moi est de voir dans l’église un membre avec un énorme potentiel aller vers le découragement ou même l’échec. Plutôt que d’aller vers la restauration à laquelle le Seigneur l’appelle, cette personne décide alors de quitter l’église et de se cacher. Ce n’est pas seulement un gaspillage pour cette personne, mais c’est aussi un gaspillage pour le Royaume de Dieu. Et croyez-moi, en 30 ans de ministère en France, j’ai vu des dizaines d’hommes et de femmes emprunter cette voie !

Pourquoi payer le prix de la foi, l’obéissance et le sacrifice, faire de grands progrès dans le Seigneur, si c’est seulement pour abandonner et reculer ? Pourquoi combattre avec tant d’énergie pour gagner un territoire spirituel si c’est pour tout abandonner au diable le jour où les choses deviennent trop difficiles ?

Ecoutez le Saint-Esprit aujourd’hui. Vous n’êtes pas un lâche ! Même si vous avez voulu abandonner et reculer, vous ne le ferez pas car vous n’êtes pas comme cela. Vous êtes le genre de personne qui achevez ce que vous commencez parce que vous vous y êtes engagé. Il n’y a aucune négociation dans votre âme; vous n’écoutez pas votre chair rebelle. Et vous n’abandonnez jamais, non jamais, votre volonté au découragement, à la déception, à l’offense, au rejet ou à la fatigue. Pourquoi ? Parce que c’est simplement de cette façon qu’agit la personne que vous être vraiment.

Vous pouvez échouer, mais vous n’abandonnez jamais. Vous pouvez tomber, mais vous ne roulez jamais à terre. Vous n’êtes peut-être pas parfait, mais vous êtes persévérant. Vous ne pouvez être divin, mais vous êtes racheté. Vous pouvez être faible, opprimé et battu de tous côtés. Mais par la puissance du nom de Jésus, VOUS ÊTES PLUS QUE VAINQUEUR, car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

Alors, mon ami, PROTEGEZ vos progrès !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :