Dimanche, 16 Septembre

Nehemie 2:19 – « Sanballat, le Horonite, Tobija, le serviteur ammonite, et Guéschem, l’Arabe, en ayant été informés, se moquèrent de nous et nous méprisèrent. Ils dirent: Que faites-vous là? Vous révoltez-vous contre le roi ? »

Chaque héros a besoin d’un adversaire. Pensez aux héros dans la Bible. Nous ne nous souvenons pas d’eux à cause de leurs talents, de leur beauté, de leur charisme personnel, de leur argent ou de leur position de force. Nous nous en souvenons à cause de l’adversaire qu’ils ont dû vaincre. Plus l’adversaire est grand, plus la victoire est grande et plus l’histoire est inspirante.

À l’époque de Néhémie, Israël était entouré d’une foule d’adversaires. Sanballat, dont le nom signifie « engendré par le dieu-lune » était le gouverneur de Samarie. Tobiah, un nom hébreu signifiant « la bonté de Dieu » était un descendant de Lot, le neveu d’Abraham. Et Geshem, le seul arabe mentionné dans l’Ancien Testament, était, à cette époque, le chef des tribus arabes.

Ces trois ennemis d’Israël sont ce que j’appelle la trinité impie. Et tôt ou tard, nous devrons tous les affronter dans nos vies.

Sanballat représente quelqu’un qui détient une autorité légitime sur nous et est convaincu que quelque part nous sommes mauvais. Tobiah représente quelqu’un qui est proche de nous, un ami, un membre de notre famille. Au lieu d’être de notre côté, il a choisi le côté de notre ennemi. Geshem représente celui qui profite au mieux d’une opportunité favorable pour sa propre promotion à nos frais. Sanballat a ses soldats entraînés, Tobiah a ses espions et Geshem ses mercenaires. Chacun vient contre nous avec une stratégie et un plan d’attaque différents. Mais le but de chacun est de nous faire arrêter de construire !

Qui vient contre vous en ce moment ? Quelles batailles semblent se profiler à l’horizon de votre paysage spirituel ? Vos ennemis vous narguent-ils, vous distraient-ils de votre mission ou vous fatiguent-ils simplement par leurs accusations sans fondement ? 

Ami, nous sommes tous ensemble dans la bataille. Chacun de nous, nous nous battons contre les ennemis de notre âme. Alors laissez-moi vous encourager avec ceci : 

1. Restez concentré sur la mission que Dieu vous a donnée. Ne vous laissez pas distraire par les menaces. Ne laissez pas tomber vos armes de guerre et vos outils pour la construction. Restez engagé dans le travail que Dieu vous a confié. 

2. Ne laissez pas la peur surgir dans votre cœur à cause de la taille de l’ennemi. Dieu est spécialisé à amener le plus grand ennemi, le plus moche et le plus fort contre vous pour montrer Sa puissance au monde. 

3. Enfin, ne permettez jamais à l’ennemi de voir que vous avez perdu votre joie. Bien que vous puissiez vous débattre et que vous ayez besoin de la prière d’un frère, ne permettez jamais à l’ennemi de le remarquer ! Laissez-le entendre la foi dans vos paroles, la confiance dans votre cœur et la joie dans votre chanson.

Robert BAXTER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :