Samedi 14 Septembre

Esaïe 54:1 – « Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes plus! Fais éclater ton allégresse et ta joie, toi qui n’as plus de douleurs! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux Que les fils de celle qui est mariée, dit l’Eternel. »

Ce verset commence par deux mots en hébreu : « réjouir » et « stérile » : Il y a là deux extrémités dans le domaine des émotions. Rien n’apporte plus de tristesse que la stérilité. Et pourtant Dieu promet que même dans nos tristesses les plus grandes il peut y avoir un chant de joie qui s’élève de nos cœurs !

Paul qui n’était pas étranger aux difficultés (2 Corinthiens 11 :23-27), a aussi écrit : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur, encore une fois je dis réjouissez-vous… » (Philippiens 4:4).

Au travers de ces versets, nous pouvons dire que, quels que soient les domaines stériles dans nos vies, quelles que soient nos circonstances, bonnes ou mauvaises, il nous est toujours possible de nous réjouir, de chanter !! Mais d’où provient donc cette joie ?

Jérémie a dit « J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées ; Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon cœur; Car ton nom est invoqué sur moi, Eternel, Dieu des armées ! » (Jérémie 15:16)

La Parole de Dieu nous offre tant de promesses qui ont la capacité de faire naître dans nos cœurs ce chant de joie, d’espérance et de délivrance…Quelles sont les paroles qui font la joie et l’allégresse de nos cœurs et qui nous permettent de chanter même dans les moments difficiles ? Vous trouverez sur la page suivante quelques bonnes promesses de la Parole de Dieu qui vous donnent un point de départ dans votre méditation.

Lorsque nous traversons une épreuve, une tempête, une tragédie ou une bataille, nous avons toujours le choix de nous plaindre de notre sort, ou de créer dans notre cœur une attitude de joie, en méditant sur les bonnes promesses de Dieu. Etes-vous actuellement dans un temps difficile ?  Je vous encourage à ouvrir votre cœur au Seigneur et à saisir la joie qui vient de Sa présence.

Vous verrez que même stérile, on peut se réjouir de la bienveillance de notre Dieu !

  • Promesses à méditer :
  • Une consolation ETERNELLE

« Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole ! » (2 Thessaloniciens 2:16-17)

  • L’espérance, une SOURCE de joie !

« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit ! » (Romains 15:13)

  • La joie, un fruit qui se développe …

« Et maintenant je vais à Toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite. » (Jean 17:13)

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur, encore une fois je dis réjouissez-vous… » (Philippiens 4:4)

« Mais le fruit que produit le Saint-Esprit en nous est l’Amour divin sous toutes ses expressions variées : la joie qui déborde… »  (Gal. 5:22-23 version TPT). 

  • Dieu chante à notre sujet !

« Le Seigneur ton Dieu est avec toi : il est fort et t’assure la victoire, il rayonne de bonheur à cause de toi, son amour te donne une vie nouvelle, il pousse des cris joyeux à ton sujet»  (Sophonie 3:17 FCS)

« Ne vous affligez pas, car la joie du Seigneur est votre force. »  (Néhémie 8:10)

  • Dieu change nos déserts en étangs…

« Il change le désert en étang, Et la terre aride en sources d’eaux. » (Psaume 107:35)

« Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : Ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude. » (Esaïe 43:19)

Un commentaire sur “Samedi 14 Septembre

Ajouter un commentaire

  1. En méditant, comme recommandé, Ps. 107:35, j’ai eu une véritable rencontre avec le DIEU DE TRANSFORMATION. Non seulement il change notre désert en étangs, et notre terre aride en sources d’eaux … mais il change notre colère en pardon … il change notre anixiété en paix … il change notre chagrin en joie … il change notre méfiance en confiance … il change notre fatigue en perséverance … il change notre indifférence en passion … il change notre passitivité en assiduité … il change notre léthargie en fidlité! Le Seigneur qui a changé l’eau en vin n’attends pas seulement un mariage pour faire des miracles…si nous faisons de ce jeune un temps de renouveler notre alliance et notre intimité avec lui, nous vivrons des transformations puissantes et profondes!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :