Jeudi 26 Septembre

Esaïe 54:3  « Car tu te répandras à droite et à gauche ; Ta postérité envahira des nations, Et peuplera des villes désertes. »

Alors que nous entrons dans les derniers jours du Jeûne de Daniel 2019, je veux vous parler des différents niveaux de prière et d’intercession à notre disposition. Les prières que nous prions en tant que bébé chrétien sont généralement centrées sur nous-mêmes : ce dont nous avons besoin, ce que nous aimerions voir se passer autour de nous. En substance, il s’agit d’une liste de souhaits que nous présentons à Dieu. Ceci est tout à fait acceptable, mais on ne sait pas si nous prions selon Sa volonté. En grandissant en Christ, nous apprenons à prier pour les autres. C’est mieux, car les Écritures disent qu’il vaut mieux donner que recevoir. Néanmoins, nous présentons devant Dieu notre liste de souhaits, sans savoir si quelque chose est de Sa volonté ou non.

Le prophète Daniel a trouvé un autre moyen de prier et que je crois que nous devons le développer aujourd’hui. Daniel a vécu à l’époque de la captivité babylonienne. En étudiant les écrits du prophète Jérémie, il découvrit que Dieu avait fixé une période désignée de 70 ans pour l’exil. Ensuite Daniel a obtenu un calendrier et calculé le moment exact où les Juifs devaient revenir. Il réalisa que le temps était très proche, alors il se mit à prier pour que cela se produise.

Beaucoup d’entre nous auraient considéré les prières de Daniel sans valeur. Vous et moi pourrions penser que si Dieu avait déjà décidé exactement quand renvoyer les Juifs en Israël, Il n’aurait besoin de personne pour prier à ce sujet. Mais Daniel comprit que la prophétie n’était pas une garantie ; la prophétie est une invitation. Une parole du ciel cherche toujours un hôte sur la terre qui la croira. Jusque-là, la parole sera inerte. Notre foi active la puissance de la parole. Daniel a cru la Parole de Dieu et a décidé de prier et jeûner jusqu’à ce que le Seigneur lui réponde clairement. Cet acte de prière proactive est notre inspiration du Jeûne de Daniel depuis 2003.

Depuis plus de deux semaines et demie, vous et moi mangeons, très probablement, de la même manière que Daniel. Le moment est venu pour nous d’apprendre à prier comme l’a fait Daniel. Comment fait-on cela ?

La première étape consiste à passer du temps de qualité en présence de Dieu et dans Sa Parole de Dieu chaque jour. C’est le seul type de sol suffisamment fertile pour recevoir une parole spécifique du ciel. La deuxième étape consiste à entendre le battement de cœur de Dieu, quel que soit le sujet pour lequel vous priez. Si vous êtes nouveau dans ce genre de prière, entendre la voix de Dieu peut être difficile au début. Mais n’abandonnez pas. Vous finirez par discerner, parmi les nombreuses voix dans votre tête, celle qui appartient à votre Père céleste. La troisième étape, une fois que vous avez une vision claire de la volonté de Dieu, consiste à la noter et la méditer jusqu’à ce qu’elle devienne une partie de votre âme. Si vos prières ne vous émeuvent pas, elles ne bougeront pas le ciel pour vous. La révélation de la volonté de Dieu à votre égard doit devenir plus réelle que les éléments physiques qui vous entourent. C’est à ce moment-là que vos prières deviendront vraiment puissantes.

La quatrième et dernière étape consiste à persévérer contre tous les obstacles. Dans la prière, Daniel s’est battu contre ce qui était à l’époque l’une des plus puissantes forces démoniaques du monde. Ce genre de prière n’est pas pour les faibles de cœur. Mais c’est le genre de prière qui change vraiment les choses et fait avancer le Royaume des cieux.

Un commentaire sur “Jeudi 26 Septembre

Ajouter un commentaire

  1. En parlant de Daniel, le Saint-Esprit veut élargir notre VISION pour voir ce qu’il peut faire par nous, comme il est dit dans Daniel 11:32 (FMAR): « … le peuple qui sait que son Dieu sera fort et fera de grands exploits. » Connaître Dieu est le but ultime de la vie, et le résultat de tout ce que nous pourrons expérimenter … si nous persévérons, avançons dans notre recherche de Sa face, et poussons vers le haut. Nous sommes appelés à « faire des exploits » AVEC LUI, pas POUR LUI, car il aime le partenariat avec ses enfants. Lorsque nous serons plus proches de lui, il nous laissera voir ce qu’il voit. Saul de Tarse a rencontré Dieu … et a commencé à voir les chrétiens différemment. (Actes 9) Peter a rencontré Dieu sur un toit et a commencé à voir les non-Juifs différemment. (Actes 10). Si nous poursuivons des rencontres avec Dieu, nous verrons sans doute notre environnement différemment … et c’est ce qui nous incitera à « élargir l’espace de notre tente » et à faire des exploits qui révèlent le puissant Dieu d’amour qui vit en nous!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :