Développer l’esprit d’adoration (2)

« Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, une louange à notre Dieu ; Beaucoup l’ont vu, et ont eu de la crainte, Et ils se sont confiés en l’Éternel. » (Psaume 40:4)« Louez l’Éternel ! Chantez à l’Éternel un cantique nouveau ! Chantez ses louanges dans l’assemblée des fidèles ! » (Psaume 149:1)

Quand vous recevez une carte de vœux pour votre anniversaire ou à la fin de l’année par exemple, n’est-ce pas vrai que vous vous intéressez d’abord à ce qui est écrit à la main, même parfois avant de lire le texte imprimé ? C’est parce que les propos de l’expéditeur sont plus personnels, et par conséquent plus touchants. Vous pouvez entendre son cœur dans les paroles écrites à la main. Et vous gardez certainement une telle carte pour la relire de temps en temps.De la même manière, le Seigneur est touché par le chant qui jaillit de votre coeur, même plus qu’un chant projeté sur un écran, imprimé dans un recueil, ou répété machinalement avec un enregistrement. Même si vous ne connaissez pas le solfège, vous pouvez « emprunter » la mélodie d’une composition connue et laisser chanter votre coeur. Ce sont des paroles spontanées et sincères qui créent un « cantique nouveau ». C’est une habitude à cultiver chez vous, et quand vous serez à l’aise pour le faire à la maison, vous serez plus apte à le faire dans l’assemblée ! Le cantique nouveau contribue à manifester l’onction pendant culte !

Nous entrons dans une saison où les cantiques nouveaux vont se faire entendre, car le Saint-Esprit remplit nos coeurs de révélations nouvelles qui se traduisent en chants de louange et adoration. Parfois, un chant d’adoration est simplement l’interprétation de ce que l’adorateur exprime en chantant en langues ! Jésus a dit : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. » Un chant est comme un fleuve d’eau vive qui arrose l’atmosphère ! Un prophète en a parlé aussi : « Ne pensez plus aux événements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude. » (Esaïe 43:18-19) Laissons couler ces fleuves !

POINT D’ACTION : A partir d’aujourd’hui, incorporez un moment de chant en langues dans votre temps quotidien d’adoration. Si vous ne parlez pas encore en langues, demandez à Dieu de vous baptiser dans le Saint-Esprit (relisez Luc 11:10-13). Puis ouvrez votre bouche, et laissez jaillir les cantiques nouveaux !

CIBLE DE PRIÈRE : Demandez à Dieu de « déboucher » la source d’eau vive en vous où les soucis de ce monde, où un esprit religieux, ou d’autres formes de « grains de sable » se sont accumulés. Prenez position, au nom de Jésus, contre tout ennemi qui veut vous faire taire par la peur et l’intimidation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :