La culture de Sa présence

« Celui qui se livre à la fraude n’habitera pas dans ma maison ; Celui qui dit des mensonges ne subsistera pas en ma présence. » (Psaume 101:7, LSG)

Au 17ème siècle à Paris vivait un moine connu sous le nom de Frère Laurent. Ses principales responsabilités étaient dans la cuisine du monastère. Dans l’exercice de ses fonctions, il a appris à demeurer en présence de Dieu. Il se réjouissait par exemple de la communion avec le Seigneur en épluchant des pommes de terre. Il était captivé par la beauté du Seigneur en lavant la vaisselle. D’autres étaient intrigués. Plus de 400 ans plus tard, des chrétiens trouvèrent ses lettres adressées à ses confrères moines sur son sujet et les publièrent dans un livre intitulé « Pratiquer la présence de Dieu ». Savoir que la présence de Dieu est avec nous ne suffit pas. Il y a deux choses dans le cœur de Dieu qui nous interpellent : a) maintenir une conscience continue de Sa présence partout où nous servons ; et b) comprendre que pour Dieu, Sa maison et Sa présence sont synonymes.

Le roi David a compris ces vérités, et ses écrits nous incitent à poursuivre la même profondeur de connaissance et d’expérience : « Je demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment : je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la beauté de l’Eternel et pour admirer son temple » (Psaume 27:4) Il y a différentes étapes pour atteindre le but ultime de Dieu pour nos vies. Nous commençons tous par être des chercheurs de la présence de Dieu, ensuite des habitants de la présence de Dieu, puis des porteurs de la présence de Dieu, et enfin des émetteurs de la présence de Dieu. La clé pour passer d’une phase à la suivante est de rester connecté au Saint-Esprit.

Le jeûne est un moment où votre âme est soumise au contrôle du Saint- Esprit. Cela vous permet de devenir plus sensibles à Ses actions dans et à travers vos vies. Le Saint-Esprit à l’intérieur de vous vous rendra conscient de la nature, des pensées, des désirs, des aspirations et des directives de Dieu. Si vous devenez sensible à Lui lorsque vous êtes seul dans votre

maison, vous Le reconnaîtrez plus facilement dans votre famille, dans votre petit groupe, dans un service religieux et finalement dans le monde qui vous entoure. S’Il se sent éloigné de nous, c’est seulement parce que nous L’avons affligé ou que nous L’avons ignoré trop longtemps. De la même manière que vous interrompez votre conversation téléphonique lorsque quelqu’un frappe à votre porte, vous pouvez apprendre à « interrompre » ces pensées et ces voix qui essaient de vous distraire et d’ouvrir à nouveau la porte de votre cœur à la présence du Seigneur.

POINT D’ACTION : Identifiez à quel niveau vous vous trouvez actuellement (chercheur, habitant, porteur ou émetteur) et décidez de passer au niveau suivant. Choisissez de quitter votre zone de confort et votre auto-suffisance pour aller plus loin et plus haut.

CIBLE DE PRIÈRE : Présentez votre âme à Dieu et demandez-Lui de vous révéler ce qui a « interrompu » votre communion permanente avec Lui. Renoncez à ces choses et demandez Sa force et Sa grâce pour demeurer dans Sa présence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :