Les fêtes de l’Éternel

« Voici les fêtes de l’Éternel, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés. » (Lévitique 23:4)

J’ai grandi dans une famille de cinq enfants. Entre la fête des pères, la fête des mères, les anniversaires et les vacances, il semblait que nous ayons toujours du mal à trouver la meilleure façon de bénir un membre de notre famille. Peut-être est-ce le fait de bénir quelqu’un par devoir qui m’a amené, alors que je devenais adulte et gagnais mon indépendance, à mettre de moins en moins l’accent sur les occasions spéciales et les fêtes en général. N’importe qui dans ma famille aujourd’hui vous dira que je ne suis pas un très grand donneur de cadeaux et que j’oublie souvent les dates importantes telles que les anniversaires.

Personnellement, je crois qu’être un bon mari signifie célébrer ma femme tous les jours de l’année et pas seulement un jour spécial. Néanmoins, je suis sûr que, aussi bon mari que je puisse être toute l’année, si j’oublie la date de notre anniversaire de mariage, mon épouse pourrait se sentir déshonorée d’une manière ou d’une autre. Notre Dieu a établi trois fêtes au cours de l’année. La première est Pessa’h (Pâque), la seconde Chavouot (Pentecôte) et la troisième Succot (Tabernacles). Dans l’alliance mosaïque, Dieu ordonna à Son peuple de Lui apporter certaines offrandes à chacune des fêtes, et à tous les hommes d’Israël de monter à Jérusalem pour se présenter devant le Seigneur. C’étaient les « temps fixés » où Dieu libérait une grâce spéciale sur Son peuple.

Dans l’alliance messianique, établie pour nous par le Seigneur Jésus, nous ne sommes pas contraints de nous conformer aux détails physiques de l’alliance mosaïque. Néanmoins, les « temps fixés » du Seigneur n’ont pas changé. Les temps fixés servent de rappels continus par lesquels nous pouvons connaître le Dieu des Fêtes 365 jours par an. Cependant, aux moments fixés, nous nous sommes mis à part pour rencontrer Dieu et L’honorer les jours qu’Il a réservés à cet effet. Je peux être un bon chrétien et adorer Dieu tous les jours de l’année et cela est noble parce que c’est ce qu’Il cherche vraiment. Néanmoins, un bon chrétien prendra aussi au sérieux les temps fixés que le Seigneur Lui-même a prévus pour Son peuple.

POINT D’ACTION : Repentez-vous de toute négligence ou indifférence que vous pourriez avoir manifestée dans votre vie envers les temps fixés par le Seigneur. Aujourd’hui au coucher du soleil commence la fête des trompettes, ou Roch Hachana, qui annonce la nouvelle année du Seigneur et est le premier pas vers la Fête des Tabernacles. Si vous pouvez trouver une trompette ou tout autre instrument pour en jouer, faites-le, en déclarant que cette année appartient au Seigneur et que vous allez la vivre pour Sa gloire. Déclarez que vous recevez de Lui de nouvelles miséricordes et de nouvelles grâces pour l’année à venir. Puis inclinez-vous devant Lui, afin de recevoir un aperçu prophétique des œuvres qu’Il a préparées pour vous.

CIBLE DE PRIÈRE : Priez pour que toute l’Église honore les Fêtes du Seigneur.

Un commentaire sur “Les fêtes de l’Éternel

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :